Fondation Christian Aurenche

PROJET DE PROMOTION HUMAINE DE TOKOMBERE

Projet global

 

Fondation Christian Aurenche -  Faire un don

Le Projet de Promotion Humaine de Tokombéré, dépassant les problèmes de santé, fonde son action sur la notion de développement global abordant toutes les dimensions de la personne humaine: sécurité alimentaire, santé, éducation, économie, spiritualité, autonomie... sur une base interactive entre la population et les différentes structures.

  • En tant que médecin-chef de l'hôpital de Tokombéré, Christian Aurenche fait sortir le domaine de la santé de l'hôpital central pour le diffuser le plus largement possible en brousse avec la participation active des habitants. Au cœur des villages des responsables villageois de la santé formés et supervisés par des agents itinérants de l'hôpital prennent en charge des soins de santé primaires et des actions de prévention. Tandis que l'hôpital de Tokombéré assure les soins de deuxième niveau, la chirurgie et le suivi des maladies lourdes.
  • Constatant qu'une grande partie des problèmes de santé étaient liés à la malnutrition, dès les années 80, le projet agricole est né, à l'initiative de femmes et de paysans, dans le sillage du projet santé. Structure d'accompagnement, de formation et d'expérimentation, la Maison du Paysan, est créée dans les années 90. Sa mission est de développer la sécurité alimentaire en améliorant les techniques culturales, la sécurisation des récoltes, les organisations paysannes, la diversification des productions, l'amélioration des conditions de vie des paysans...
  • Les écoles primaires se développent et, en 1990, le collège Baba Simon ouvre, menant les élèves jusqu'au bac.
  • Un volet jeunes les accompagne pour faciliter leur vie matérielle extra-scolaire, leur accès à la culture, ou leur vie à l'université pour ceux qui ont la chance de poursuivre après le bac.
  • Les écoles primaires comptent autant de filles que de garçons, mais leur nombre chute drastiquement à partir du collège. L'artisanat, qui permet aux femmes de financer l'école et la santé de leurs enfants, la promotion féminine et l'alphabétisation viennent renforcer leur indépendance économique et leurs compétences.
  • La pastorale, rassemble les catholiques, environ 2000 baptisés à la paroisse Saint Joseph de Tokombéré. En 1992, le Père Grégoire Cador, originaire du diocèse du Mans, rejoint Christian Aurenche.

Sur les 100000 personnes de l'arrondissement, une très grande majorité pratique la religion traditionnelle monothéiste, environ 15 % sont musulmans et 15% chrétiens. A l'image de la population, les responsables, salariés et acteurs du PPHT sont de toutes les confessions et au service indistinctement de tous.

FONDATION CHRISTIAN AURENCHE

Reconnue d'Utilité Publique par décret du 8 mars 1994

3 place Saint Germain des Prés - 75006 Paris

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mentions légales | Plan de site | MAJ

 

La Fondation est membre de la

Fédération des associations partenaires PPHT

Fédération des associations partenaires PPHT