Fondation Christian Aurenche

PROJET DE PROMOTION HUMAINE DE TOKOMBERE

Contexte géographique et socio-économique

Fondation Christian Aurenche - Contexte géographique et socio-économique

 

Fondation Christian Aurenche -  Faire un don

Tokombéré:
Bourg rural, chef-lieu d'un arrondissement, de la province de l'Extrême-Nord Cameroun, à 50 km au nord-est de Maroua.
Population de l'arrondissement: environ 100000 personnes de sept ethnies principales.
Densité moyenne 170 habitants/km².
Climat de type sahélien.
Principale ressource: l'agriculture.
Revenu annuel par famille: environ 370  €, parmi les plus faibles du monde.

  • Tokombéré est le nom d'un bourg rural de l'Extrême-Nord du Cameroun, et celui de l'arrondissement, d'une superficie de 498 km², dont il est le chef-lieu. Situé à 50 km au nord-est de Maroua dans une zone d'accès difficile composée de plaines, piémonts et petites montagnes qui culminent à 1100 mètres.
  • Le climat est de type sahélien, avec 8 mois de saison sèche et 4 mois de saison des pluies. La quantité, de 450 à 850 mm/an, et la régularité des pluies conditionnent directement les récoltes et donc l'autosuffisance alimentaire de la population. Or, d'année en année, ces pluies se font de plus en plus rares, ou/et d'un violence extrême, entrainant avec elles le peu de terres arables et dévalant si vite les coteaux, qu'elles n'ont pas le temps de s'infiltrer pour alimenter les puits.
  • La population, estimée à 100000 personnes est composée de sept ethnies principales, parlant autant de langues, originaires des montagnes. Ces peuples, appelés les Kirdis, pratiquent à 70% la religion traditionnelle vénérant un Dieu unique. La population compte aussi 15% de chrétiens et 15% de musulmans.
  • L'habitat, en dehors du centre même de Tokombéré plus dense, est de type dispersé, composé de cases en terre, au toit de tiges de mil. Chaque ensemble de case, appelé "Saré" abrite une famille. Le regroupement de plusieurs sarés forme un village. On compte une centaine de villages dans l'arrondissement.
  • La principale ressource est l'agriculture dont vivent plus de 95% de la population. Principalement les cultures vivrières, mil, sorgho, arachides, haricots; des cultures maraichères telles que l'oignon et des légumes; du petit élevage de poules, chèvres, moutons ou porcs, plus rarement bœufs; culture du coton en plaine. Le tout à l'échelle familiale et principalement à la main. Les rendements sont très faibles en raison des aléas climatiques, et de la pauvreté des sols et des moyens techniques et financiers.

FONDATION CHRISTIAN AURENCHE

Reconnue d'Utilité Publique par décret du 8 mars 1994

3 place Saint Germain des Prés - 75006 Paris

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mentions légales | Plan de site | MAJ

 

La Fondation est membre de la

Fédération des associations partenaires PPHT

Fédération des associations partenaires PPHT